SPACE 2020 le Salon international de l'élevage
Préparez sa visite au SPACE

La Bio au SPACE



Les filières agricoles bio ne cessent de se développer en France.


Avec 5000 exploitations supplémentaires en 2018, on compte aujourd'hui un total de 41 600 fermes engagées en agriculture biologique, soit près de 9.5% des exploitations de notre pays.

La production bio française a doublé en 5 ans et représente désormais 14% de l'emploi agricole.

Agriculture biologique en France

Venez à la rencontre de la filière Bio au SPACE !

La bio au SPACE
Plus de 100 exposants du secteur
présenteront leurs matériels, produits ou services à destination des productions biologiques. 

Un parcours Bio est spécialement édité pour faciliter votre visite. Téléchargez-le.

Retrouvez également toutes les conférences organisées sur ce thème lors du SPACE 2019 en parcourant le programme.

Reportages autour du Bio

Jusqu'au SPACE, retrouvez sur cette page divers reportages sur l'agriculture bio. 

ARTICLE 1 : zoom sur le Pass'Bio

Le Pass'Bio est une aide des régions qui finance l'accompagnement technique des exploitations en conversion biologique. 

Lire la suite de l'article

ARTICLE 2 : le pou rouge

Prédateur des volailles, même en bio. Le pou rouge est présent dans 80% des élevages de poules pondeuses en Europe. La prévention reste la meilleure arme contre le pou rouge. 

Lire la suite de l'article

ARTICLE 3 : le préventif plutôt que le curatif chez le pou rouge

François Dabadie, technicien chez Cecabroons ponte, nous livre un tour d'horizon des solutions qu'il conseille.

Lire la suite de l'article

ARTICLE 4 : robot et lait bio : ça fonctionne !

Passer en bio avec un robot, ou installer un robot dans un système bio, la démarche fonctionne. L’association d’une robotisation de la traite à un système pâturant demande quelques aménagements mais mène à de la performance économique.  

Lire la suite de l'article

ARTICLE 5 : robot et système bio, c'est possible

Estelle Cloet, chargée d’études dans l’équipe herbivore ouest à la Chambre d’Agriculture Bretagne, nous explique comment et pourquoi ça fonctionne. 

Lire la suite de l'article